• Vie/ Rage : nids des rebelles

     

    Pages froissées disposées en idée rebelle
    Contours singuliers de mots écrits à l'encre noire
    Enfumés de-ci de-là aux extrémités du miroir
    Face auquel aucune femme ne c'est trouvée si belle

    Lectures imaginaires où tu comtemples une autre vie
    En des lettres écrites par une main inconnues
    Gantée qui plus est, personne ne voit son âme nue
    Pour  un peu celle-ci n'a à tes yeux plus de prix

    Dans le coeur léger d'une fleur éphémère
    Luisent des couleurs sous la matinale lumière
    Tu en fais des bouquets entourés d'anneaux d'air
    Si pur que tu pourrais l'offrir outre mer

    Retourne-toi regarde aussi la fin des saisons
    Evite tout accrocs et laisse apparaître les étoiles
    Dans l'intervalle de tes mots cachés sous ton voile
    Car sinon tes ailes seules dans le ciel voleront

    En face de l'horizon recherche ta limite
    L'énergie importante te porte à travers le temps
    Les flots amènent vers le souffle sacré de ton printemps
    Traverse cette océan pour clore cette forme de rite

    Un nouvel équilibre t'amène vers le rivage
    A toi maintenant de lire tout haut ces vers
    Mais pas trop, garde un ton neutre, une voix claire
    Pour mieux par la suite négocier ce virage.


  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Juillet 2007 à 08:33
    oui !
    l'énergie porte, la douleur aussi parfois et volent les mots vers des autrefois !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :