• Terre minus

     

     

    Etre face à son miroir envieux
    Des traits tirées refaits en off
    Par un battement sous l'étoffe
    Et puis quelques trucs plutôt curieux
     

    Bulles enfumées en des tubes creux
    J'ouvre un espace en cette brume
    Garde pour moi mon amertume
    Avant de recouvrir tous mes bleus
     

    Peints ou sensibles sont mes yeux
    Les maux s'effilochent sur mon blouson
    De cuir pour protéger ma peau et ma raison
    Des parasites les plus forts dans l'épieu
     

    Au bout du compte j'ai vu de mes yeux
    Les colères et les joies combler l'existence
    De quelques formes entrées en déviance
    Au moment ou plus rien n'était sérieux
     

    L'image nous renvoie un reflet des cieux
    Celui  tant de fois croisé dans un regard
    Et pourtant au détour du hasard
    Nous le voyons les jours pluvieux.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Juin 2007 à 10:46
    Bonjour Dhimwoe,
    Bravo pour ce texte superbe et cette image étrange, sombre, mais belle.
    2
    Samedi 9 Juin 2007 à 07:38
    un grand retard
    à rattraper, mais ce week-end me permet de le faire et c'est avec grand plaisir et le goût nacré de te lire !
    3
    Samedi 9 Juin 2007 à 11:31
    retard mais..
    que j'aime la chatoyance de tes mots...de tes images splendides..merci pour ces trésors***
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :