• Semblant


    Grand et fort sont les maux ressentis en ce jour froid et gris d'averse de haine et de sang frais. L'élixir caché renaît après maintes terres retournées. En de si longues traversées de sens, de frontières et de cols, l'élue des ouvrages calcinés, enfin se fraye un passage étroit en de nobles contrées, parfois oubliée. Le long des tiges d'herbes, la rosée apporte ces gouttes d'eau fraîche. Celles bien utiles pour renouer les éléments asséchés, les visages fanés Ramper n'en vaut pas la peine. La beauté attend le jugement dernier, l'existence n'est jamais aussi belle lorsqu'elle ressemble à celle non choisie, non programmée. Ton cœur de glace surpris par des croyances extraites de fragments de cerveaux. Perdue au fond de toi et assurer le jeux des drôles de paroles sorties de mondanités usées dans un semblant de vie.

  • Commentaires

    1
    ceci cela
    Lundi 24 Octobre 2005 à 09:17
    ...Orage,
    ...odeurs...et parfois peur....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :