• Les cieux rouges



    Sur les flots des temps remuent les sphères brillantes, lisses et lumineuses. Pierres et ombres immuables. Mouvement continu sur la surface verticale. Chaque joues, chaque heures ton visage pâlît. Si tu vas au-delà des frontières marquées par le désert de tous nos cimetières gardent toi bien d'éprouver toute peur et toute rancœur, la misère des fonds n'a pas d'égal sur les sites sans teint ni regards. L'effroyable arrive à ta porte sans sonner ni frapper. Le fond de nos sentiments resurgit en un instant, le dernier probablement avant le passage du réel au virtuel. A la limite de la terre des corps parcourus de frisson surgit d'inévitables paroles attendries par le temps. Les regards fondent et les yeux se ferment.

  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Février 2006 à 11:08
    Tu ne crois pas si bien...
    dire... help...
    2
    Comité de soutien
    Mercredi 1er Février 2006 à 11:36
    pour
    la promotion de la littérature et de la poésie. Action : Blogroller. Qui : Full-Ovaire - Maitresse - Bah - Nad Kevin - Colline - Entre Ombres et Lumières - Double Je - Art et Miss - Cent Nouvelles - Ebauche - Réservoir Blog - Polygraphie indolore - Dhimwoe - Charivari - Des choses pareilles - Tsedek. But : Mettre un terme au lobby du trio de tête. Merci.
    3
    Mercredi 1er Février 2006 à 14:20
    Je suis vivante...
    ne t'inquiète pas mais je ne réponds pas... Plus que quelques semaines et ce sera passé. Je t'embrasse tendrement, merci...
    4
    Souvenir
    Mercredi 1er Février 2006 à 14:28
    aux portes
    Aux portes de l’oubli, tendre amour meurtri, le visage fondu, l’esprit à nu, je dévale les vallées dans l’obscurité, suivant les corbeaux porteurs de messages ingrats de rage, il faut laisser place, que la vie s’efface, oublier la vie que l’on ne vit pas
    5
    Mercredi 1er Février 2006 à 20:49
    cieux
    Merci pour cette lente traversée des cieux qui sont les votres...
    6
    ceci-cela
    Jeudi 2 Février 2006 à 06:55
    ..Pas souvent présent.....
    en ce moment,mais toujours un regard dans ton antre....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :