• L'étranger

     

    Au beau milieu de ces morts maudits
    Vint soudain d'entre les corps un cri
    Un son de pur cristal dans le noir
    Au moment ou plus rien ne permet d'y croire


    Achevé je l'étais dans ce trou glacé
    Où aucune arme n'aurait pu encore me transpercée
    De part en part l'image des damnés rebelles
    Reste imprimé au plus profond de ma mémoire  d'immortelle

    Si l'un d'eux après ce ravage a survécu
    Alors qu'il en soit ainsi qu'il reprenne son dû
    Même sur des terres recouvertes de sang
    La vie s'accroche au dernier drapeau blanc

    Entendre cette voix surgit d'outre tombe
    Produit une écoute à cent mètre à la ronde
    Je m'engage pas à pas dans la fosse
    Et sort un vivant parmi tous ces os.

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Février 2008 à 15:46
    tu as du talent..
    belles fresque. je passais il y avais longtemps, mais j'ai eu beaucoup à faire ces derniers temps et j'ai a peine pu écrire pour moi même. Bises
    2
    Jeudi 21 Février 2008 à 19:23
    le
    dernier des survivants ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :