• L'âme hontée

     

    Je grimpe à pas lents jusqu'aux airs de mes songes
    Comme dans cet espace en noir et blanc tu déambules
    Dans les limbes asphyxiés tu sautes de bulles en bulles
    Par des semblants de vies répétés qui te rongent

    Dans la complexité sine qua non de mes dédales
    En phase irréversible de courte d'explosion
    Accroché à des nuages d'éponge pour troubler ma vision
    Gonflé par des oxydes de carbone devenus des armes fatales

    Les crissements stridents sur l'asphalte de mes pneus
    Deviennent au fil des jours de moins en moins saints
    Maintenant, dans ce vide il n'y a plus rien d'humain
    Auprès des espaces confinés trop brillant à mes yeux

    Remet donc dans ces actes un peu de sens
    A quoi bon ignorer l'avenir qu'est le tiens ?
    Relève-toi pour en faire entre tes mains un bien.


    Construit en écho sur un ton en transparence. <script type="text/javascript"> </script>


  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Février 2007 à 20:30
    puisse
    entre ces deux mains, faire de ce vide , un calice prêt à s'emplir des plus belles troublances du coeur...car le vide est fait pour être rempli..biz
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :