• Illusions sous influence

     

    Elle marche la nuit nue dans la pièce
    Donne sens à tout objet toute forme
    Hésite encore au moment des caresses
    Et finalement prend sur elle se conforme

    Pour tomber tout au fond d'une réalité
    Où flotte des fragments de faux rêves
    Au travers d'une vie simple alité
    Elle choit lance un semblant de cri et ce lève

    Dans ce flot de pensées elle saigne
    Traverse cette vie aveugle au ras du sol
    Désorienté dans ces songes règnent
    Des énigmes écrites pour son rôle

    Les planches de la scène se sont ouvertes
    Sous le poids des années de strass
    Le fard aux joues laisse place à la perte
    Elle se pince et souffre pour garder la face

    Des mots à ces oreilles apparaissent
    L'emportent à pas feutrés au loin elle suit
    Ressent en son cœur une sorte de tendresse
    Tourne le dos aux ténèbres et s'enfuit.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 23:39
    Tout de densité
    et de sensibilté ce texte, épais et délicat
    2
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 23:40
    L'illustration
    est dans la même gamme :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :