• Eau sonore


    Parcours les ondes jusqu'à ce que tes lignes deviennent vraies. La course ne s'arrête jamais quel que soit l'espace traversé. Le jade et les perles des trésors cachés brillent dans les yeux des chasseurs égarés. Aux détours d'un sentier à peine dessiné, tu perds tes idées et deviens peu à peu un autre. Pas de mémoire parfois, de champs libres dans la création de l'instant de quelques notes sans images ou de quelques images sans musique. Jeu de construction enchaîné dans un espace de travail à l'œuvre. Des briques s'empilent et barre l'horizon. La mélodie nage, au-delà des mots. Il suffit de l'écouter pour s'évader.

  • Commentaires

    1
    Lundi 9 Janvier 2006 à 19:35
    evasion
    Sonore, eau et mer immense que le flot du langage emporte dans sa vibrante tonalité...
    2
    Mardi 10 Janvier 2006 à 00:13
    wahoo
    jaime bien ce blog dont jignorais totalemnt 'xistence. Je revindrais te visiter ebtièrement si ej le peux. Merci d'être passé. A très bientot avce délectaTion...
    3
    Mardi 10 Janvier 2006 à 09:45
    Evasion
    L’amant du parnasse offre sa complainte, le cœur du troubadour pèse sur les rimes, l’esprit prend la fuite, les mots s’évadent, sur le papier en cavale, l’amant des muses devient distraction. Les cœurs coulent à flot, dans les veines, un débordement des ondes.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :