• Choses dites

     

    Je ne désire rien au prix de la blessure de l'autre
    C'est pour ça qu'aujourd'hui  je réfléchis à deux fois
    Avant d'exécuter mes actes et d'obeir à la loi
    De cette immense choix j'imagine le votre

    Tirailler entre deux façons de voir les choses
    Vivre en face des réalités construites rapidement
    Dans un espace déjà rempli d'or et d'enfants
    Les yeux clos fatigués par ces overdoses

    D'obligations multiples sorties d'ouvrages incomplet
    Editer à la va-vite pour éviter de penser trop fort
    Aux résistants d'antan débarqué à bon port
    A ces instants terribles où saignés dans les près

    Les derniers espoirs futiles d'une impensable réalité
    Des souffrances inédites s'abattent le long des routes
    A la croisée desquelles sifflent en choeur sous la voute
    Les sages muent d'une improbable félicité.



     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :