• Autel deux lunes hivers


    Prendre l'enfance des futurs apôtres de l'innocence, les bras en croix, dos nacré et raie tracée j'ai envie d'apprendre à croire seul, chemin entre être et savoir, pour mieux hurler dans le noir. Pour un chance de plus à donner une vie du bon côté. Quelle joie de vivre là ou tu as aimé.
    Apprendre à marcher seul, là, nous aurait suffit. Si tu m'avais appris, cela m'aurait amener à grandir plus vite. Change en vivant de ce côté. Deux vivent de ce côté dans ce monde pas refait et imparfait. Ceux là sillonnaient par l'homme au surprenant chromosome. En passant par toutes les notes je remercie vivement le si baie mole et l'art à fa aile.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :